13 janvier 2011

Untitled Love

Mr Nobody a encore frappé. Il m'avait dit qu'il n'avait pas fini, j'avais du mal à le croire. Mais ça continue, encore et encore, c'est que le début, d'accord d'accord. Donc voilà, suite et fin de la plus belle carte de voeux qui soit.

Je n'apporterai pas de jugement de valeur, avec Mr Nobody j'en suis incapable, parce qu'à chaque fois qu'il m'écrit, il bouleverse ma tête et mon coeur.

Bonne lecture.

 

A toujours improviser le mot suivant, seules les pensées immédiates sont là. plusieurs heures aprés, il vous manque un certain nombre de petites choses & bidules* (prenez ce terme pour ce qu'il est : d'une immense valeur affective.). L'envie de les écrire pour elle.*, et voici donc mon retour ici. Moi étant plutôt un flocon de neige dans un verre de brume, invisible, profondement silencieux, je m'en excuse plutôt de donner encore beaucoup de lecture, n'étant pas un écrivain de mots-merveilles, d'histoires bien construites plaisantes à lire. elle m'a écrit beaucoup de merçi, pourtant je suis si peu, ayant trés peu conscience d'avoir fait quelque chose de spéciale.. Je sais pas si c'est mon éducation, ou un égo proche de zéro à tendance altruiste, mais, si je peux le faire (encore faut-il que je me persuade avoir fait concrétement un acte ou plusieurs), tout le monde peut le faire à ma place, tout comme moi, tout pareil. Veillez sur quelqu'un est une jolie chose, partant de rien, c'est une aventure, qui ne voudrait pas apprendre à connaitre quelqu'un avec notre propre façon d'etre, de ressentir, de partager, de voir les choses? Qu'elle est écrit "apprenez a me connaitre avec vos propres mots" fut un enchantement pour moi, pourquoi ne pas essayer.

Se permettre de lire une inconnue (un blog est dit "public" mais bon) et poser un regard sur sa profondeur, ses sentiments, son impulsivité, ses mots fragiles et a vifs, sa detresse, ses peurs, c'est pas si évident de se l'autoriser. dans un blog, encore plus si vous etes une fille, vous n'écrivez pas le bonheur, il se passe ailleurs souvent, il est écrit ailleurs. un blog est un catharsis ou toutes choses sont concentrées & expulsées.. J'aurai pas voulu etre curieux, voyeur, voleur de quelque chose qui me regarde pas.. Mais j'ai lu elle.* sans toute cette reflexion, puisque ce que je suis permet de conjuguer discretion et ne jamais poser d'avis ou de jugement puis garder pour moi ce que j'ai lu (meme si oui un blog est public). Par la suite, si ce qui est posé est parlant pour vos émotions, votre sensibilité, vos nuances, on aboutit a l'essentiel : ressentir, et vous etes alors la pour une seule chose : etre spontané, et vous nourrir de ce que la personne écrit. d'accord au départ c'était pas pour moi tous ces mots dans tous ces posts, mais vous apprenez à connaitre avec ce que vous avez ressenti, traduit, interprété, et vos mots deviennent un bout d'elle.* selon vous.

Mzelle C. selon moi ? avant cela je m'accorde le droit de me tromper, essayant tout de meme d'etre juste malgré une subjectivité évidente.

elle sait écrire, ce n'est pas mon cas, j'ai pas ce talent, souvent brouillon, a la volée, à l'improvisation impulsive, aux émotions immediates, aux pensées du moment.. ma structure est souvent deconstruite, sans liens entres les idées, les arguments.. ajoutez ma dopamine personnelle que j'utilise aussi lorsque il faut travailler a concentration : la musique. ça me rappel le temps ou j'écrivais un blog, je vais sans doute y revenir à l'écriture, aussi mauvaise soit-elle, tant qu'il restera un lecteur je continuerai.

Comment structurer, l'envie d'expression pour écrire elle.* ? aucune idée. l'écriture au kilométre pour user quiconque prendrait le pari fou d'aller jusqu'au bout.. et crier : Veni Vidi, Vici ! Allons y.

J'ai toujours ses mots à elle. comme une chasse aux trésors, trouver des indices, ce qu'elle à peu ressentir pour se decider à l'écrire.

Peu écrivant le bonheur en millier de page, mais plutôt la deception du moment, l'arrache coeur, la detresse, l'instant à ciel ouvert .. son coeur qui se gonfle d'un mal profond.. j'ai jamais voulu ressentir la pitié ou un miroir de ma propre déchéance. si moi je n'ai pas le ciel bleu et la lumiére dans ma vie, allons offrir ce que l'on a pas a autrui.. Mzelle C. malgré son esprit volubile et fertile ne veut déranger personne, elle lie son environnement tout aussi discretement, alors qu'elle s'étonne de presque tout. Mais ou est-tu ? Pourquoi suis-je là ? alors que mon esprit a besoin d'exploser dans ce verre de brume qu'est ce monde là. J'existe!, je suis la! je suis elle,* celle qui s'arrete sous la pluie, pour ressentir l'eau dans ses cheveux, sur sa peau.. accordons lui une pluie orageuse d'été, tant elle a une saveur particuliére.. tourner, tourner, tourner à en perdre la tete. elle en avait écrit "mais ça personne s'en rend compte" Mais pour rien au monde je voudrais manquer cà.. un vrai moment de spectacle de choses simples et si intenses.. a esprit imaginatif de lui construire une chorégraphie, sauf que le plus souvent elle se sent seul, personne. Alors je poursuis ma carte de voeux, j'espére que Lui, pourra réparer cette solitude.. par un chocolat, un livre, une fleur et Lui puisse donner son coeur. Il n'y a rien à perdre.. pour réussir à la rendre heureuse il suffirait de bien lire.. tout est simple, cela doit venir de soi, spontanément, qui ne voudrait pas essayer de vivre loin de monde et de ses bruits avec elle.* Interdiction de me citer, je suis le narrateur, pas l'interpréte. Je suis personne ne l'oubliez pas. elle et Lui, c'est mon but, puisque ce sont des voeux. Je pense qu'elle à trouvé quelqu'un comme ça, celui qu'elle voulait dans un de ses textes, librement réécrit ici, mais elle.* commençait a le remarquer.

Plus tard, elle dira qu'elle n'est pas cette fille, elle écrit un coeur malade, lesté de plomb, sa chambre va l'engloutir toute entiére..

Qui va laisser faire ça.. moi peut-etre (oui indignez vous contre moi!), mais Lui, non.. Quoi c'est un voeux, alors pourquoi pas.

Moi je sais pas faire, alors continuez a vous interdire de me citer. pour vous convaincre et vous achevez sachez que je suis asocial, abrasif, la colére, l'impuissance, la rage est mon seul moteur.. je me bats pour des causes perdues d'avances, je suis empoisonné par la mélancolie, la nostalgie, et j'ai détruis ma propre vie, celle liée a mon coeur, mes émotions, mes nuances, ma créativité, et à l'amour de mon propre fait, je suis impardonnable à jamais.. Maitre de l'autodestruction, sans excuses, sans circonstances, je m'en suis trouvé aucunes.. pas assez de force, pas assez de souffle, pas assez d'acte, aucun acte, j'ai laissé toutes les forces de la souffrance m'engloutir.. Voila le tableau édulcoré.. ça donne envie je sais. moi je suis le narrateur, la voix qui vous parle dans la tete quand vous lisez ses maux..

Lui, la-bas, il est autre chose que ça. et la c'est pas un voeux, mais un constat, trouver pire que moi et je vous offre ce que vous voulez!

Lui pour l'aider a retrouver les mots qu'elles a perdues. les mots pour dire ce qu'elle ressent, Lui pour l'aimer elle.*

Lui doit savoir que son coeur a elle et remplit pour Lui, a en etre malade, un coeur trop gros épuise.. sauvez la.

Pas la peine d'etre un super héros, il faut juste etre trés humain, un peu plus que la normal pour apprécier tout ce qu'elle est.

eLLe vous amenera voyager, L'écriture son grand amour lui sert aussi a écrire des carnets de voyages, si en plus vous voyagez avec elle, elle écrira encore plus. voyager avec quelqu'un c'est toujours génial. vous serez accompagné de son regard, sa sensibilité, son gout pour les nuances, les impressions. fermez les yeux, taisez-vous et ressentez.. ça ne s'applique pas a moi, j'ai encore à écrire.

Lui, pour ne pas la laisser faire le tri dans ses capacités et dans les choses qui lui tiennent a coeur, elle doit tout garder, c'est toujours un élément pour aider sa vie. ce qu'elle ressent, vous le ressentirez, vous le partagerez, vous grandirez avec, vous ne vous lasserez pas..

Alors exhaussez ce voeux s'il vous plait, pour que elle et Lui existe, pour que moi aussi j'ai au moins l'impression d'avoir fait le bien, moi le grand tout de la destruction.. 

Vous en avez pas assez, vous allez me dire l'attraction physique doit exister, une alchimie entre l'art charnel, la sensualité, la tendresse, l'intensité, la complicité, l'art du mouvement, de l'étreinte, de l'abandon.. tout a ressentir a fleur de peau, de souffle et de joie..

Je présume de rien, mais selon un homme froid, abrasif, stoique, atypique et profondement vide ( c'est a dire moi, pour ceux-celles qui ont laché la rampe depuis le premier de mes mots), je pense que ses capacités a ressentir, à exprimer, à s'enrouler de sa propre volupté, de tendresse pour la donner n'ont rien a envier a personne. Bon ouii, j'ai pas employé le mot "sexe", on fait mieux je trouve que ce mot usé, sous exploité, chargé de poncif, de facilité, de non expression, de vide..

Pour conclure (enfin dites vous!), je ne pourrais jamais écrire " je serai lui, j'hésiterai pas une seconde ", non pas écrire tout ça pour un truc aussi stupide, mais juste écrire que Mzelle C. est entiére, nuancés, vivante, elle tient debout mieux que moi, plus de souffle et de force que moi, et plus jolie. en 5ans, j'ai jamais eu a me defendre ou a me battre contre elle.. bon oui, une vie amoureuse a des enjeux, des défis, des trucs a lire dans les magasines, à entendre débattre dans tous les sens, dans tous les points de vue. j'aurai aussi du mal a en etre un exemple étant un raté complet dans la domaine. Mais je suis persuader que tout est fait chez elle, pour l'aimer. Je n'ai jamais usé de superlatif, ce n'est pas un panthéon, un héros, une perfection, je suis pas un groupi et meme parfois trés loin de l'humanité..

il faut écrire des defauts, voir les mauvaises choses aussi d'une personne meme si c'est elle?

non, je sais pas faire, chacun a ses faiblesses, il suffit de ne pas les utiliser a de mauvaises fins.

tout peut etre excuse pour ne pas aimer quelqu'un, les defauts sont des nuances rien de plus. il faut savoir composer, ne pas trop réflechir, et vivre. tout le contraire de mes actes. 

c'est subjectif, mais je pense "juste". il n'y a rien qui retiendrait Lui de l'aimer, sauf des sentiments non réciproques & partagés..

Mais ce qui est écrit est un voeux, pourvu que celui la au moins ne soit pas vain..

RAssurez vous, je vais me taire maintenant, ça deviendrait trop épuisant de me lire trop souvent. de plus, ici, ce n'est pas chez moi.

Si vous vous demandez pourquoi j'ai fais ça, j'ai juste voulu essayé de faire quelque chose de bien pour elle, de constructif, sans optimisme exagéré. Aprés je l'aime aussi, c'est la part subjectif qui me tient a coeur.. aprés c'est juste une mission de veiller sur elle, ça c'est pour la part de détachement (fictif, mais chut!).

Posté par Absent_Minded à 18:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Untitled Love

Nouveau commentaire